Your address will show here +12 34 56 78
  • L'IFAR devra Fermer , CONVERSANO, MATHIS et leur BANDE d'ESCROCS Comdamnés !
Nos actions judiciaires engagées contre l' IFARGate

Un organisme de droit privé dispensateur de formation professionnelle continue depuis plus de 20 ans, relevant du Code du travail, du Code de la sécurité intérieur CSI, du Code de Déontologie des Activités de Sécurité Privées qui plus est de facto sous le contrôle du CNAPS notamment CNAPS Zone Sud et Sud Ouest ainsi que de la DLPAJ, qui en sont saisis depuis septembre 2016.

l’IFAR « Institut de Formation des Agents de Recherche » à Montpellier, hébergé par le GRETA un établissement public local d’enseignement lui même sur le site du Premier Lycée public de l’Hérault, le lycée Jean MERMOZ, au fait des pratiques et des problématiques qui se déroulent en leur sein mais se bandent les yeux en contrepartie d’une location de deux salles de cours que l’IFAR leur paie.

Une légitimité que M AMIAR ancien stagiaire de l’IFAR et Président de JURISDICTIO, une Association hors du champs des activités de sécurité privée et de l’application du CSI, témoin et cible de pratiques d’un autre âge, conteste sans concession et s’en fait l’exégète, le frondeur de cette nébuleuse apocryphe, nommé l’IFAR et la CNDEP qui ont engendré l’ESARP une entité identique à l’IFAR sur Paris.

Mais une devise demeure en droit: Dura Lex scripta tamen pour tous ou pour personne, ce choix s’impose à tous.

L’IFAR et son Directeur pédagogique devront répondre de leur actes crapuleux et d’Escroquerie que bien des organismes tel que le CNAPS Zone Sud et la CLAC Sud couvrent farouchement au mépris du Droit Français, le CNAPS Zone Sud se croit-il au-dessus de Tous ? et peut-il imposer ses fantasmes aux acteurs de la société civile ???
En utilisant des manœuvres hasardeuses, ce qui sera démontré et le CNAPS Zone Sud sera assigné pour cela.

 

 

  • ADHÉRER AU SACSAP

LES CITATIONS DIRECTES RÉALISÉ PAR L'IFAR ET Y. CONVERSANO se suivent et sont vouées à l'Echec !

- 1ER Citation directe en diffamation pour le 16/03/2017 --- Annulée par JURISDICTIO ---

De JURISDICTIO -AMIAR diligentée par l'IFAR & CONVERSANO son Directeur,

Conduite par Me J.F REYNAUD l'Avocat à la grande probité ! (que je conteste....),

Annulée par le Tribunal correctionnel de Montpellier le 16/11/2017.

- 2EM Citation directe en diffamation pour le 12/04/2018 --- Annulée par JURISDICTIO ---


- 3EM Citation directe en diffamation pour le 27/09/2018 --- En cours ---

De JURISDICTIO - AMIAR diligentée par l'IFAR & CONVERSANO son Directeur pédagogique,

Conduite par Me A. DIMEGLIO son nouveau sauveur ! sur de nouveaux supports mais toujours numériques.....,

A la lecture de votre Citation Me DIMEGLIO ! j'ai été pris par un excès de fou rire Me !
Vous êtes d'un comique Me DIMEGLIO ! l'avez vous fait exprès ?
Evitez Svp de faire des copies-coller afin de donner du volume à votre mémoire ! tel un enfant de maternelle !
Essayez de faire un vrais travail digne de l'Avocature !
Mais il vous sera impossible d'exonérer vos Clients ESCROC pour leurs commissions.

Me A. DIMEGLIO, Un Remplaçant du premier Me J.F REYNAUD schunté par CONVERSANO pour son implication dans l'IFAR au delà de son mandat Ad Litem et non pour sa défaite dans la 1 ère procèdure initiée ? Nonnnnn !

Le RDV est pris au Tribunal correctionnel de Montpellier le 27/09/2018 à 14h, Vennez nombreux .....

L'aventure IFARGATE cotinue !

 —————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————

 

Honi soit qui mal y pense !

 

OU EST LE VRAIS COUPABLE ?

1 – JURISDICTIO – AMIAR, prévenu par devant le Tribunal correctionnel de Montpellier en citation directe pour diffamation via mail et tractage le 16/03/2017, procèdure conduite pitoyablement par Me J.F REYNAUD, cette procédure sera annulée à l’audience du 16/11/2017  par le TC de Montpellier pour Dissimulation d’éléments sollicités près de l’IFAR par JURISDICTIO.

 

Nouvelle Procèdure 2018….Nouveau support d’accusation …..Nouvel Avocat, pour la fraicheur sans doute !

Mais toujours dans le viseur un tentative de CONVERSANO de l’IFAR, à son habitude,  d’Escroquer même par le Droit ! 

 

2 – JURISDICTIO – AMIAR, prévenu par devant le Tribunal correctionnel de Montpellier en citation directe pour diffamation via le site de notre organisation WWW.JURISDICTIO.EU,  le 12/04/2018, procèdure conduite par Me A. DIMEGLIO un nouvel arrivant dans cette aventure dont nous avons étalonné les compétances juridiques dans la mesure ou l’on protège un ESCROC.

Sans doute est-il intervenant pour quelques misérables heures à l’IFAR qui ne procurent auccune dimension honorifique ni glorieuse si ce n’est de préter main fort à une bande d’ESCROC, cette procédure applée le 12/04/2018  au TC de Montpellier, 1er Audience…. je l’ai faite annulé ! petite remise à Zéro pour des Zéros pointés  !

 

3 – JURISDICTIO – AMIAR, prévenu par devant le Tribunal correctionnel de Montpellier en citation directe pour diffamation via le site de notre organisation WWW.JURISDICTIO.EU,  le 27/09/2018, procèdure conduite par Me A. DIMEGLIO,

La consignation devra être de 45.000 € pour l’IFAR et 5.000 € pour Y. CONVERSANO et il devraonts peoduir des documents comptables et fiscales qui se refuse de produire depuis leur 1er citation du 16/0/2017 afin que des Escros se prévalent d’entamer une telle procédure à mon encontre.

 

Chef d’accusation: Diffamation

 

Encore et Encore !! Tels les hurlements d’une pucelle lors de sa première défloraison !

Que ne ferait il pas pour s’offrir une verginité professionnelle et sociale ! 

 

l’IFAR ne va jamais au bout de ses procédures sans doute engage-t-elle des sommes en consignations qu’elle ne souhaite pas perdre  !!!     Bien mal acquis ne profite jamais !  

 

Comment peut on conduire un centre de formation dans le domaine de la sécurité privé spécialité ARP, dire être en charge de l’initiation des stagiaires ARP aux procèdures et ne pas être foutu de finaliser ses propres procédures !

Avec le recul, je comprend le 10/20 de Me DAVOISNE qui reflétait ses propres qualités et non les miennes …Mdrrr

 

Comment peut on se déclarer dirigeant d’un centre de Formation « IFAR » avec autant de lacunes, Administrative, Juridique et Technique, Science sans concience n’est que ruine de l’âme !  un peu de culture pour votre ignorance mon ESCROC.

Des révélations dans le mémoire introductif du Président AMIAR sur pièces, L’exceptio veritatis pour le 2em fois

Un dépôt de Plainte avec constitution de partie civile est déposé par AMIAR, puisque le Procureur de Montpellier ne donne pas suite,

 

Pourquoi ???

Le bâtonnier de Montpellier aussi ne donne pas suite à ma saisine concernant le conseil de l’IFAR à la grande probité contestée, mais elle n’est pas nouvelle, cette solidarité indue, déjà côtoyée en 2014.

 

Pourquoi ???

Le Procureur Général de la cours d’Appel est interpellé au sujet du bâtonnier de Montpellier, en septembre 2017,

pas de suites….

Il semblerai que la Liberté d’expression et de communication soit réservée à certain pseudo notable ou devrais je dire connétable.

Le CNAPS Zone Sud entre en lice,

 

Il convoque JURISDICTIO – AMIAR, pour le 15 juin 2017 15h, date et heure d’audience au TC « coïncidence ou pas ? »,

JURISDICTIO – AMIAR ne relèvent pas du CSI, en lieu et place de leurs véritables missions définis en l’Article L 634-1 du CSI, à savoir le contrôle de l’IFAR et de l’Agence ARIA sur Montpellier dont le directeur n’est autre que M Yves CONVERSANO, qui eux relèvent du CSI et du Code de déontologie des ASP.

 

Pourquoi cette tromperie et inertie ???

20/05/2017

Un avis au Procureur de Marseille et au juge des libertés et de la détention pour ce RDV est sollicité par JURISDICTIO – AMIAR à la Direction du CNAPS Zone Sud afin d’éviter les dérapages et une action par devant le TA de Marseille pour ultra vires du CNAPS sera diligenté par JURISDICTIO,

Alors que le CNAPS Zone Sud a organisé illégalement une Commission CLAC le 28/09/2017 pour nuire volontairement à AMIAR et JURISDICTIO et ce afin de couvrir l’IFAR – Y. CONVERSANO et S. MATHIS du SNARP, sans doute avec le soutient de son acolyte qui siège ou a siégé au (CIAC ex CLAC) CLAC Zone sud et Sud Ouest.

 

Aucune fatalité dans les évémenets, On ne peut rien attendre de grand, de petites gents !

Les Directions du CNAPS Zone Sud et de la CLAC Sud devraient avoir une relecture sérieuse des textes du CSI définissant leurs missions,
Ils ne sont pas payés pour copiner avec les Escrocs ….. 

 

 

Le 26/02/2018 : TA & PARQUET pour le CNAPS Zone Sud et CLAC Sud

 

Le CNAPS Zone Sud pris en la personne de son Directeur et la CLAC Sud  pris en la personne de son vice-Président font  l’objet :

– D’un dépot de Plainte au Parquet pour divers chefs d’accusation

– D’une action au Fond au TA et se voient réclamé l’annulations des décision frauduleuse avec des Dommages et Intérêts à hauteur de 250.000 € 

– La Saisine d’un Juge d’Instriction pour cette affaire grave d’un EPA de la Sécurité Privée, 

 

                  Affaire à Suivre !  on ne lachera Rien ni Personne ….

Un Syndicat Anti-Corruption est née le SACASP et se portera systématiquement partie civile  







La CNAC Siège du CNAPS à Paris, après avoir été saisie par mes soins sur les contrôles et commissions illégales tenues à l’encontre de JURISDICTIO & AMIAR, lache le CNAPS Zone Sud et le laisse face à moi et face à ses propres magnigance.

 

Le Directeur G. LEMAGNEN du CNAPS Zone Sud est avisé par mes soins des suites que je leurs réserve……

Le réseau tant évoqué par CONVERSANO, MATHIS et leurs acolytes à leurs bottes, pour tenter de m’intimider  dans mes démarches de dénonciation de cette nébuleuse apocryphe,
 prend forme humaine et devient nominatif,

 

Rien de nouveau sous le soleil ….

 

Une bande qui tente d’organiser le Monopole: des activités éconopmiques ARP, de la formation professionnelle ARP id de la déllivrence des TITRES-ARP,  des organismes liés à la branche professionnelle ARP,  des syndicats ARP, des confédérations ARP et des décisions issues des instances tel que le CNAPS  est iillégale en France ! 

 

En France ce n’est pas l’OMERTA ! ni la Stasi ! DER MINISTERIUM FÜR STAATSSICHERHEIT

Alors que le CNPAS Zone Sud ouest que j’ai eu au téléphone, ne cherche pas à intervenir sur le dossier pour des motifs occultes.

 

Pourquoi ???

Il semblerai que l’IFAR et son directeur pédagogique soient hors de toutes atteintes, est-ce sa taille qui le rend insaisissable ?

Mais la question est, de quoi ont ils si peure ?  Les dettes du passif de certains sont elles l’actif d’un seul ? 

 

Comment un centre de formation « IFAR » à la gouvernance arbitraire, un dirigeant de l’IFAR à la probité contestée à la légitimité contreversée au seins même de la proféssion,  entaché de procédés Discriminatoires, Antisémites et d’Escroquerie est il si vaillamment défendu aux prix de multiples menaces, intimidations et d’escroquerie au Droit ?

Ou, est ce, simplement le fait que ce soit un dénommé M AMIAR qui en est le Lanceur d’Alerte ?

L’ombre d’un Antiséitisme  latent, persistant et ciblé s’organise contre le Président AMIAR de JURISDICTIO,

De ce simple fait, il ne serai pas légitime à faire accepter l’escroquerie de ce Monsieur CONVERSANO de l’IFAR en colusion avec S. MATHIS,
lesquels se sont livrés a une Escroquerie à mon égard de 15.000 €, pour cette formation professionnelle, fantoche de 8 mois qui aurait  pu se limité à 3 mois tout au plus,  bein que sa légitimité soit discutable eu égard aux écarts faient à la vie privée du citoyen justiciable.

En France sommes-nous en train de créer par le silence et la connivence explicite ou implicite  de certains des catégories de zone de non Droit ?

Nous sommes dans la ferme des animaux de Georges ORWEL ??? Selon EUX !! Mdrrrrr ! leur lecteur s’arrête là !


Diffamation, Discrimination, Escroquerie, Antisémitisme, Terrorisme dans la Formation Professionnelle, Liberté d’expression et de communication menasée ! 

…………..l’IFAR de CONVERSANO en collusion avec ses acolytes…….Devront PAYER  

De quoi parlons-nous ?

 

Ou se trouve la sécurité juridique du citoyen justiciable qui doit être garantie par l’État et donc par ses diverses instances par délégation de pouvoir ?

Ce n’est que le début d’une Guerre ! Je ne lâcherai RIEN ni PERSONNE….

Affaire à suivre en 2018 …

L’IFAR de CONVERSANO et ses Acolytes démasqués ont déclaré une guerre sournoise utilisant le système et donc l’argent publique contre JURISDICTIO & AMIAR, ………..   ils seront servis   ……..

 

Tout continu toujours ! jusqu’à la fin ….

 

DETTE de L’IFAR – M Yves CONVERSANO  envers AMIAR de 2015 à ce jour : 45.000 € 

 

PREJUDICE TOTAL CAUSE de 2014 à ce jours : 250.000 € qui seront réclamés lors des divers  procès pendant.

 

JURISDICTIO se constitut Partie Civile contre la Bande d’ESCROCS, tous identifés.

 

Décidément Monsieur l’Escroc d’Yves  CONVERSANO de l’IFAR tes Discriminations, ton manque d’autorité à l’IFAR envers tes intervenants qui ont dérappé et ce malgré mes alertes en temps et en heures, tes magnigances avec Samule MATHIS le SG du SNARP ton partenaire de l’ESARP pour m’évincer de ce pitoyable TITRE d’ARP vont te couter TRES TRES TRES TRES chère ! 

 

Je signe et je persiste à dire que : 

 

La valeur du Titre d’ARP délivré par l’IFAR est identique à celle que vous trouvez dans les rayons hygiène des GSA portant la dénomination : PQ premier Prix ! 

 

Seul un tres petit nombre d’intervenant lors de la session 2014-2015 sont de haute qualité et n’ont rien à faire à l’IFAR et à l’ESARP.

Ils ont toute ma gratitude et mon respect pour leurs transmissions ! Ils se reconnaitront.

 

 

NB: 

Messieurs les Escrocs,

Vous pouvez organiser des tentatives d’intimidations, des procèdures abusives pseudo-légales, des commissions illégales, des enquêtes préléminaires, des perquisitions ou même faire appel au RAID, au GIGN ou au GIPN, si vous en avez la compétence,  vous n’en serez que plus ridicules…..Mais le Ridicule ça vous connais et ne tue personne  ! 

 

Une chose est notoire, c’est que les ESCROS en liens avec l’IFAR et CONVERSANO devront payer solidairement le préjudice causé ! 

 

Le Directeur de la Publication : M AMIAR 

 

 

La levée de rideau

sur  l’IFARGate se fait attendre ….

Mais plus pour longtemps car les procèdures arrivent à maturitées

 

Le 1er conseil de l’IFAR n’a pas respecté le contradictoire que la Loi impose alors qu’il est l’initiateur de la 1er citation directe du 13/03/2017, ce qui a  conduit le juge du tribunal correctionnel à annuler la Citation Directe  diligentée par l’IFAR et CONVERSANO, en audience du 16/11/2017, suite aux nombreuses dissimulations de preuves, malgré les injonctions du juge.

Une Escroquerie de plus dans le palmarès IFAR – CONVERSANO.

Des actions seront menées par le Président de JURISDICTIO contre toutes les parties qui auront couvert ses exactions ou qui auront usé de leur position.

2em citation directe de l’IFAR CONVERSANO en diffamation contre JURISDICTIO -AMIAR pour le 12/04/2018, la guerre continue ……