Your address will show here +12 34 56 78
  • les Six puis Huit avocats aigrefins du pseudo Droit VS JURISDICTIO ou l'Armageddon
Nos actions judiciaires engagées en War Room
 
Acte I 
 
Contre le Conseil de l'Ordre du Barreau de Marseille qui défend 6 avocats Escroc du Droit
 
 
Consulter notre BlackList afiin de ne pas les croiser et perdre votre temps...

Affaire  de mai 2017  au   07.12.2018 ….

Jugement dans un cadre pseudo légal rendu le 08.02.2019 par favoritisme sous couvert de trafic d’influence……

Lisez le déroulé de cette Cabale initiée par les 6 Avocats Renégats du Droit soutenu par la Vice-Procureur de Marseille Mme Anne LEZER  qui n’hésite pas à se compromettre et compromettre le parquet de Marseille en couvrant les renégats du droit et en s’acharnant sur un citoyen justiciable en théorie et une société civile mon organisation JURISDICTIO.

 

Des révélations à suivre sur le comportement de certains Aigrefins du Droit qui pensent avoir toute latitude à agir même 

contre des Associations Loi 1901 de droit privé ou contre certains Avocats qui font concencieusemnt et efficassement leur travail, car personne est épargné lorsque le droit veut se faire entendre légalement.

Ce n’est plus des étude au cas par cas sur preuve mais de l’abatage pour les laisser libre de leur mouvement et gangner en impunité faciale.

 

Alors que les Barreaux ont une gestion opaque des cotisations que leur versent les Avocats plus de 2200 sur Marseille en 2017 contre 1994 en 2016  info rapport des affaires civiles et du sceau (Pôle d’évaluation de la justice civile) et gère plus de 4 Millon d’€uro.

 

Le 31.12.2018 à pris fin le mandat de la Bâtonnière Me G. MAILLET et elle se retir du barreau de Marseille avec une indemnité de départ d’environ 300.000 € pour deux an de mandat ! joli parachute doré pour un mandat de deux ans avec des cafés Avocats comme mission.

 

 

  • La vrais violence des braconniers du Droit en Robe Noire, Poing mat de Me AMRAM et claire de sa con-soeur

CITATIONS A PREVENU OU CITATION DIRECTE

Mme la Vice-Procureur de Marseille Anne LEZER il faudra bien choisir ! c'est pas la même procédure

DILIGENTÉE PAR LE PARQUET DE MARSEILLE SUITE A LA DÉLATION FALACIEUSE DE 6 AVOCATS PRES DU BARREAU DE MARSEILLE QUI LES COUVRE SANS OBJECTIVITÉ !
De manière liminaire,

Le titre initial : « Le cartel du Droit à Marseille » Protégé même dans l'illégalié par Mme Anne LEZER Vice-Procureur de Marseille

à été remplacé par « 6 avocats aigrefins couvert par l'Ordre Mrs-Aix »

Ceci afin de prévenir toute confusion qui pourrait être exploitée par le Me AMRAM  P/O  de la Bâtonnière actuelle et le Barreau de Marseille dans le seul but serait de mobiliser la profession d’avocat dans une affaire qui en réalité ne concerne que 4 avocats crapuleux mise en cause couvert sans discernement par le Barreau de Marseille, le quel barreau a fait fi de la médiation que j'ai proposé.
Je rappelle à toute fin utile, que c’est sous l’initiative de ces 5 avocats peu scrupuleux, la honte de leur  profession, lesquels ont mis en œuvre cette procédure afin de faire barrage au DROIT de citoyen justiciable, dans des dossiers dont j’ai la gestion.
Mais c’est mal me connaitre !
Le mandat Ad Agendum que me signe mes adhérents est sacerdotal.
Je mènerai ce mandat social de Président de JURISDICTIO, coûte que coûte, avec pour seules références et alliés :
Le DROIT et la JUSTICE même si certains profesionnels se compromettent par favoritisme et affairisme corporatiste.

Le Président de JURISDICTIO - AMIAR

Que de méthodes d'intimidations et de persécutions psychologiques, des cols blancs, au revers sale, MDR !

- 1ER Action du 02/2017 au 07/2017 :

*Ecoutes téléphoniques illégales sur demande du Barreau de Marseille au Parquet

Résultat NUL et dissimulée car pratiquée dans l'illégalité

- 2EM Action du 05/2017 au 10/2017 :

*Enquête préliminaire de la BSU Nord sur ordre du Parquet et à la demande du Barreau de Marseille

Résultat NUL étabi par PV de Police

- 3EM Action du 30/10/2017 :

* Perquisition de 2h30 du bureau de l'organisation JURISDICTIO par 3 agents de la BSU Nord sur ordre du Parquet de Marseille à la demande du Barreau de Marseille

Résultat NUL étabi par PV de Police

- 4EM Action le 25/07/2017 :

*Citation à Prévenu sur un Dossier VIDE mais par complaisance du Parquet de Marseille au Barreau de Marseille

------------------------------------------------------- -------------------------------------------------------
1er Audience 25/05/2018 à 8:30 TC de Marseille
M AMIAR demande le renvoi pour défaut de communication de pièces et par le Parquet et par le Barreau
Pourtant des professionnels du DROIT Français !
Une arnaque judiciaire puisque le dossier pseudo répréssif est reçu 5 mois après ma 1er demande (un exploit temporel en soit ! )
C'est une dossier VIDE en substrat, aucune pièce ni preuve sont présentes pour justifier l'opportunité des poursuites du Parquet si ce n'est du Corporatisme illégale entre le Parquet de Marseille et le Barreau de Marseille.
Rappelons seulement que la personne en charge du dossier au Parquet est une Femme et rappelons que la mission du Parquet est inscrite dans la DDHC de 1789 et que ce dernier n'a pas vocation d'être l'intrument d'une entité privée fusse-t-elle Dénomée le Barreau (Un groupe de simple Auxiliaire de Justice sous mandat Ad Litem).
Rappeleons que l'actuelle (2017) Bâtonnière de Marseille Me Geneviève MAILLET spécialiste des cafés-avocats, initiatrice de la demande au Parquet est une Femme
Et Rappelons aussi que la seule plaignante de mémoire dans ce dossier est une Avocate Femme du Barreau d'Aix-en-Provence Me Angélique TOROSIAN GANDOLFI que j'ai épinglé pour montage frauduleux d'Aide Jurisdictionnelle pour sa cliente.
Une avocate qui utilise frauduleusement l'argent publique pour réaliser son chiffre d'affaire.
Elle est la honte de sa profession !
Tout comme le Barreau de Marseille qui utilise le Parquet et par conséquent l'argent publique pour traquer ceux qu'il souhaite voir disparaitre de son territoire d'intervention qu'ils soient Avocat ou Non.
Car même les Avocats vertueux ne sont pas épargnés par ce genre de cabale.
Voilà perçé à jour un réseau de soutien corporatiste factuel au mépris de la loi et du Droit Français.
Et ils osent s'ériger en défenseur moralisateur !!! Mais de Qui et de Quoi ?
___________________________________________________________________________________________________________________________
La Guerre est déclarée entre JURISDICTIO & Les 5 Aigrefins du Droit à Marseille - Aix ...
Je cite :
1- Maître Angélique TOROSIAN-GANDOLFI  du Barreau d'Aix : Affaire au JEX saisie immobilière du TGI d'Aix , elle monte des dossier d'AJ falacieusement pour les obtenir a ses clients et une fois quelle est dénoncée elle attaque en dessou de la ceinture, elle communique des pièces d'autres pocédures sans respecter le secret professionnel.
2- Maître Karine DABOT du Barreau d'Aix   : Affaire au JEX saisie immobilière du TGI d'Aix - Annulation de la Saisie par JURISDICTIO , elle communique des pièces d'autres pocédure sans respecter le secret professionnel. 
3- Maître Céline Shopphoff  du Barreau de Marseille : Missionnée par une consœur initialement choisie par JURISDICTIO,  Affaire au TGI de Marseille paiement assuré par JURISDICTIO malgré sa défaillance pour une simple Autorisation Judiciaire, elle communique des pièces d'autres pocédure sans respecter le secret professionnel.
4- Maître Jérôme FERRARO   du Barreau de Marseille : Affaire Licenciement abusif d'une aide à domicile par son client JSM Santé, MRAD et Prud'homme de Marseille, lorsqu'il n'a pas d'arguments il fait de la dénonciation gratuite afin de nuire tel les pétainiste Antisémite, il communique des pièces d'autres pocédure sans respecter le secret professionnel.
5- Maître Camille BAL du Barreau de Marseille qui fat fi de son RIN et dépose son mandat comme une saguin sans se soucier de son client.  
6- Maître Philippe AMRAM du Barreau de Marseille qui conduit la procédure au TC à la manière d'un Janus ! (Ce dernier de la classe en droit va jusqu'a prendre en autage le tribunal correctionnel en faisant intervenir en audence 50 confrères qui dans la majorité ne connaissaient pas l'affaire, ceci aux fins de menacer et d'intimider le président de séance dans un seul but d'extorquer une décision illégale via un dossier vide - même l'agumentaire juridique lui faisait défaut, pas étonnant qu'il tanta par deux reprise d'être élu Bâtonnier mais en vain - jamais deux sans trois !)

——————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————-

 

Honi soit qui mal y pense ! : Devise de JURISDICTIO

 

OU SONT LES VRAIS COUPABLES ET LES VRAIS FAUSSAIRES ?

1 – JURISDICTIO – AMIAR, prévenu par devant le Tribunal correctionnel de Marseille en Citation à Prévenu pour EXERCICE ILLEGALE DU DROIT (cette qualification n’a rien de pénale et pourtant, vous ne révez pas ! ),

 

Procèdure Ex nihilo conduite lamentablement par Me P. AMRAM Av et conseiller de l’Ordre, P/O de la Bâtonnière Me G. Maillet, lequel parrait-il subi selon ses déclarations au Pdt de séance, lors de la 1er audience de renvoi !!

 

On le plaindra cet avocat qui se victimise ! 

 

Dans cette procédure, le Barreau de Marseille leurre le Parquet de Marseille par sa lette du 11/04/2017, lettre dont le contenu n’est pas connue par la défense à ce jour 02/10/2018.

 

Voila une arnaque judiciaire du Barreau pour instrumenter le Parquet de Marseille, malgré lui et faire des procèdures au frais du contribuable.

 

Argent public gapillé !

 

Alors qu’en est-il de l’argent collecté par le versement des cotisatrions annuelles des avocats dues au Barreau ? 

 

Cette procédure Ex nihilo devra faire l’objet d’une annulation à l’audience du 02/10/2018  par le Président du TC de Marseille pour Dissimulation d’éléments sollicités et transmission incomplette du dossier, par du Parquet de Marseille et du Barreau de Marseille, suite à une demande de contradictoire, pourtant le béabas en droit, par JURISDICTIO et pour vices de procèdure.

 

La relaxe devra être prononcée.

 

Me P. AMRAM Av et conseiller de l’Ordre sous couvert de son Barreau qui dissimulait jusqu’à lors 02/10/2018 les noms des quatre avocats Délétistes et Péténistes à croire qu’il n’a aucune notion de ce que c’est la République Démocratique Française hors du 3èm Reich. Pour certain, ceratines pratiques du Droit s’est arrêtée en 1941. 

 

Me P. AMRAM a révisé sa position suite à mes diverse demandes formelles près du Pdt de séance et a fini par révéler les noms des 4 initiateurs de cette lamentable cabale personnelle. 

 

Il n’y a rien de caché qui ne doive être découvert, ni de secret qui ne doive être connu. ( Luc 12-2) 

Maître Angélique TOROSIAN-GANDOLFI

Maître Karine DABOT

Maître Céline Shopphoff 

Maître Jérôme FERRARO

Maître Camille BAL

Maître Philippe AMRAM

 

Aucune fatalité dans les évémenets, On ne peut rien attendre de grand, de gents dénués de vertu !

 

 

2em Audience 02/10/2018 à 14:00 TC de Marseille

 

Notons que mon Avocate Maître Camille BAL dépose son mandat la veille de mon audience par un simple SMS, à la suite d’entretients avec certaines personnes de sa pofession (comprenez des pressions internes du Barreau) qu’elle qualifiera de conflit d’intérêt par euphémisme et crainte pour sa carrière politique au parti LREM qu’elle rejoint après avoir déserté PS.

 

La proféssion d’avocat n’est elle pas une profession indépendante ou dois-je dire dépendante de…..

 

Me C. BAL a déposé son mandat la veille de l’audience en me le faisant savoir par un simple sms !

Quelle délicatesse ! ou est passé son sermon d’avocat et a quoi sert le RIN et que fais le barreau de sa pseudo éthique ?

Est-ce son Droit et si oui sous quelles condition et forme ? Le RIN répond : Article: 21.2.7 et 21.3.1.4

 

Une audience houleuse sans concession, une audience marquée par le présence de plus de 50 avocats, non concernés, invités par Me AMRAM, pour justifier son intervention à mon égard et pour prendre en otage le tribunal et réaliser une extorsion en bande organisée d’une décision illégale à mon encontre.

Mais c’est sans compté sur la haute honorabilité du Président de séance M F. CASTOLDI et de celle de madame la vice-procureur LANFRANCHI, lesquels ont dirigé les débats dans le respect du droit de toutes les parties, je salut notre Justice Française lorsqu’elle place les valeurs du Droit inaliénable du citoyen justiciable au dessus de toutes autres visons.

 

Lors de cette audience du 02/10/2018, Me AMRAM P/O le Barreau de Marseille, voulais faire aboutir le procès coût que coût à une condamnation de moi-même et de JURISDICTIO sur une procédure Ex nihilo, prenant appui dans sa démonstration en audience sur un ancien dossier dont il avait obtenu la condamnation par devant cette même juridiction et ce même Président.


Mais le Droit  au vue des situations, n’est il pas une étude particulière de cas ?


Alors comment qualifier ce comportement aveugle et ce type de procédé qui bafoue les règles de droit et de procédure les plus élémentaires par un pseudo professionnel en Droit de plus de 30 ans !  Le Président de séance à rappelé les régles de Droit et  L’histoire nous l’a démontré par le passé.

 

Me P. AMRAM a déployé des actions Terroristes : Prise en otage d’un tribunale avec 50 avocats, intimidation du tribunal, et tentative d’extorsion en bande organisés d’une décision de justice illégale sur un dossier Ex nihilo sur ma personne et mon organisation.

 

Et comme si cela ne lui sufisait pas, Me AMRAM en fin d’audience me chuchote sournoisement, M AMIAR je vais vous anéantir, je vais déposer plainte contre vous !

 

Alors à la sortie de l’audience je lui réplique sur son intimidation à mon égard qu’il pouvait s’assoir dessus !

 

Le Bougre se lança vers moi afin de magrésser physiquement, retenu par sa collègue qui partage son bureau il me lança :  » Laisse moi ôter ma robe et on se retrouve dehors si tu es un homme !  » Quelle crasse d’avocat ! 

 

Comme si j’étais scatophile ! déjà qu’il était d’une nullité absolue en audience alors dans un combât à main nue imaginons ! 

 

Mais je n’ai pas pour habitude de me salire les mains ! 


Le renvoi de l’audience est acté au 07/12/2018 pour 8:30, du fait du défaut de contradictoire et suite à un dossier vide en substrat fourni virtuellemnt par Me AMRAM !

 

Mais aussi afain que je puisse constituer avocat indépendant mais de qui et de quoi ? car le CNB Veille et est partie civile dans ce litige ubuesque ! ou est donc passé l’indépendance des avocats sur lesquel flotte le baton pour se faire battre ! car peu revedique leur independance au risque de se heurter à l’Ordre !


———————-La Provence ——- Denis TROSSERO ————————08/10/2018—————–Page 4 ——————————

 

Lors de cette Audience du 02/10/2018, il y avait la présence d’un Journaliste de La Provence, un certain Denis TROSSERO, qui se dit journaliste juridique du quotidien La Provence,

Hors ce journaliste qui devait publier son article le 03/10/2018 comme il l’a fait pour l’affaire de la BAC, ne l’a pas fait pour moi le 03/10/2018.

 

Journaliste : celui qui relate des faits survenus au jour le jour et pas 5 jours après !

 

Un article est paru le 08/10/2018 titrant « Le faux avocat qui ose défier le barreau de Marseille« , alors que je ne me suis jamais prévalu de ce titre ni de la fonction, avec un article à charge et en faveur du Barreau de Marseille mis à mal par AMIAR le Président de JURISDICTIO, puisque c’est le barreau qui a payer cet article subjectif et avec pas mal de distortions dans le fait de relater l’audience incluant de nombreuses informations non discutés à l’audience.

 

On ne lui en voudra pas à ce petit journaliste Marseillais, ou l’information s’est substituée à des fake news, des infox quoi ! On se demandera pourquoi alors La Provence peine à trouver des lecteurs sérieux ! quand on lit le torchon publié par ce Denis TROSSERO, la réponse s’impose d’elle même !

 

Un journaliste à le devoir de la neutralité et de l’objectivité, alors que ce Denis TROSSERO est un prisme pour la lumière de la verité, mais il faut le comprendre il a monnayé l’entrtien de son reseau d’information au détriment de ses obligations professionnelles. Pauvre France, c’est de jour en jour Plus belle la vie à tous les niveaux !

 

Le vers nu et sans robe pour cacher sa soumission et son fayotage du barreau c’est bien lui ! Mdr !

 

La perche a été tendue à Me AMRAM au travers de ma personne et pas l’invers ! Mdr !

Décidément en plus de ne pas relater des faits exactes tu ne comprend rien à la rhétorique du Pdt de séance !

 

C’est bien pour cela que tu bosses pour La Provence comme pigiste !

 

Un conseil amical Denis TROSSERO, une visite chez l’otho-rhino ne te sera pas superflut pour venir le 07/12/2018 à 08:30

 

 ——————————————————————————————————————————————————————–——————————————–—————–

Je vous livre l’échange de mail de ce jour après l’audience du 02/10/2018 17:38

entre Me AMRAM et AMIAR Pdt de JURISDICTIO :

 

————————————–1ER Mail à Me AMR ——————————————————————————————————

 

JURISDICTIO
Assistance en Défense Transversale du Justiciable par l’Intelligence Economique
Le Président de JURISDICTIO – M AMIAR . F – www.jurisdictio.eu  – Tél: 06 76 20 21 57
 
02/10/2018   à 17:38 
 
Maître P. AMRAM, 
 
Je me réjoui de voire que l’audience de ce jour 02/10/2018 14H à remis le Droit au centre du débat juridique à Marseille.
Sachant que les avocats qui vous ont saisi dans ce dossier sont au Nombre de quatre seulement et ont tous des antécédents  avec mon organisation.
  1. Maître Angélique TOROSIAN-GANDOLFI  du Barreau d’Aix : Affaire au JEX saisie immobilière du TGI d’Aix 
  2. Maître Karine DABOT      du Barreau d’Aix   : Affaire au JEX saisie immobilière du TGI d’Aix – Annulation de la Saisie par JURISDICTIO  
  3. Maître Céline Shopphoff  du Barreau de Marseille : Missionnée par une consœur initialement choisie par JURISDICTIO,  Affaire au TGI de Marseille paiement assuré par JURISDICTIO malgré sa défaillance : Autorisation Judiciaire 
  4. Maître Jérôme FERRARO   du Barreau de Marseille : Affaire Licenciement, MRAD et Prud’homme de Marseille 
Observant aussi que des documents de procédures externes émanant de mon organisation ont fait l’objet de divulgation sans mon autorisation par ces même avocats. (un autre sujet).
 
Je constate que vous avez ameuter plus de 50 confrères qui sont tous hors cause dans cette procédure, pour m’impressionner sans doute, mais surtout  juste pour vous faire mousser, mais cela est humain ! 
Question d’affecte et de réconfort  personnel et individuel.
 
Pour la question, que vous me posez, 
 
je vous donne acte de la bonne réception de vos conclusions et de vos pièces jointes. Qté de pièces : 88
 
Cela dit, une pièce  manque à l’appel:  Votre lettre du 11/04/2017 par laquelle vous avez saisi le Parquet de Marseille, je vous en demande transmission sans délais. 
 
Je vous épargne ainsi des frais que votre barreau pourrai supporter inutilement, par souci d’économise des adhésions annuelles que vous versement vos confrères hors cause.
 
Vous avez suffisamment torpiller l’argent public depuis le 11/04/2017 à ce jour dans cette procédure, en mobilisant aveuglément le Parquet, la BSU Nord dont vous avez critiquer publiquement le travail en audience, et le Tribunal Correctionnel de Marseille,  
Allant jusqu’à dire publiquement en séance, que vous n’était pas là pour faire le travail de la police. 
Vous dénigrer ainsi le travail des Policiers, qui on réaliser pour vous l’enquête préliminaire et la perquisition au siège de mon organisation.
 
Je joint une copie de ce mail à la BSU Nord à la personne concernée.
 
Je vous invite à mettre en copie ce mail à vos confrères présents ce jour à l’audience, par soucis d’honnêteté intellectuelle et d’informations.
 

 

Cdlt, Le Président AMIAR de JURISDICTIO 

 

—————————————————————————————————————————————————————————

Ce n’est surement pas Me AMRAM qui pourrai se substituer au travail de la Police ! déjà qu’il est loin de savoir faire le sien

 

La critique est aisée mais l’art est diffiicile !

—————————————————————————————————————————————————————————

 

——————————2EM MAIL A Me AMRAM—————————————————————————————————————-

 

JURISDICTIO
Assistance en Défense Transversale du Justiciable par l’Intelligence Economique
Le Président de JURISDICTIO – M AMIAR . F – www.jurisdictio.eu  – Tél: 06 76 20 21 57
 
05/10/2018   à 15:40

Monsieur AMRAM, avocat pour le barreau de Marseille  p/o Me Geneviève MAILLET, le CNB et Conseiller de l’Ordre du BARR de Mrs,

Je vous informe, que j’ai saisi Monsieur le Procureur de Marseille et le Président du TC de Marseille, 
Pour votre agissement dans le hall du TC après l’audience du 02/10/2018.
Vous avez tenter une agression physique sur ma personne  qui a été freiner par l’intervention de vos confrères que vous avez convié à l’audience, alors qu’ils ne sont pas concernés, sans doute pour m’impressionner et impressionner la collégialité du Tribunal. Mission ratée, mon pauvre ! 
Vous avez été jusqu’à me proposer un duel à l’extérieur du tribunal une fois votre Robe ôtée, chose que j’ai refusé pour ne pas me salir les mains ! 

Invitez plutôt: Me Angélique TOROSSIAN-GANDOLFI  / Me Karine DABOT /  Me Céline Schopphoff   / Me Jérôme FERRRO , les avocats spécialistes de la délation 1941 pour couvrir leurs incompétences !

Cela vous place de facto dans les catégories qui ne se limitent plus à l’escroquerie au droit que vous avez tenté d’organiser contre ma personne et mon mandat sociale,
Allant jusqu’à persuader mon avocate indélicate Me C. BAL de déposer mandat 1 jour avant l’audience dans des formes non prescrite par votre RIN et qui peuvent être qualifié de rupture du Serment d’avocat, normalement aux conséquences dramatiques ! mais votre Bâtonnière la couvre de par sa proximité extra professionnelle ! 

Sans doute vouliez vous  crée chez moi une effet de  surprise ! Mon pauvre vous me connaissez très très mal !   
Mais vous allez apprendre à me connaitre pauvre Fou  ! 

Cela vous place aussi dans la catégorie de voyou sous couvert de votre titre et de votre Robe, lesquels ne sont pas un bouclier pour vous, ni pour toutes personnes qui s’aventureraient dans ce sentier hors la loi.
Permettez moi de vous dire que vous êtes le cerbère non approprié du Droit.
Cela afin que vous le sussiez.

L’ex Ministre de l’Intérieur Gérard COLLOMB évoqué Marseille sous les vocale de NACO-Banditisme mais il a omis les Corruptions Actives ou Passives  de certain col Blanc  » Le réseautage  « 

Je vous averti que ne ferai aucune concession sur des comportements d’intimidation et crapuleux et que je ne suis aucunement sujet à crainte ! 

Alors un conseil « Maître » AMRAM rester dans le cadre légale et replisser l’inanité de mandat avec honorabilité  et loyauté que vous a confier votre barreau et le CNB.

PS.  j’espère que vous connaissez la loi sur la liberté d’expression et la liberté de la presse et que vous savez qu’elle n’est pas votre unique propriété  ! 
 
Cdlt


———————————————————————————————————————————————————————-

 

Nos Actions en réponse :  JURISDICTIO annonce la couleur sans Traitrise ! 

 

 Le Procureur Générale d’Aix-en-Provence en est avisé   

 

– Un dépot de Plainte au Parquet pour divers chefs d’accusation contre la Batônnière de Marseille Mme G. MAILLET

 

– Un dépot de Plainte au Parquet pour divers chefs d’accusation contre l’avocate indelicate:

   Maître Angélique TOROSIAN-GANDOLFI, initiatrice de cette cabale ubuesque ! Suite au fait que je l’ai epinglé pour montage frauduleux d’Aide Juridictionnelle.

 

– Un Dépôt de Plainte contre Me AMRARM Pour Exercice illégale de la profession d’ARP par le SACASP adressé à Mme la Vice-procureurr Anne LEZER qui ne donnera pas suite évidemment puisqu’elle agit pour les interêts du Barreau de Marseille et Me AMRAM

 

– Un Dépot de Plainte contre Me C. BAL pour non restitution des dossiers en sa possession et non délivrance d’une facture acquittée  

 

– La Saisine du Ministre de l’Action et compte public :

 

                     Pour les utilisations frauduleuses des Parquets par les barreaux à des fins Privées via l’argent Public.

 

– Des assignations nominative civiles et pénales suivront sans distinction de qualité.

 

                  Affaire à Suivre !  on ne lâchera Rien ni Personne ….Oeil pour oeil Dent pour Dent !

 

 

 

P.S: 

Mesdames, Messieurs les Escrocs en Droit, Article 313-1 du Code pénal

 

Le Parti pris, par les personnes représentant l’autorité publique ou dépositaires de l’autorité publique dans un conflit d’intérêt privé est punissable par la loi.

 

Les procédures Ex nihilo sont aussi réprimées par le code pénal  et ce quelque soit la qualité de l’auteur.

 

Vous pouvez alors organiser des tentatives d’intimidations, des procèdures abusives pseudo-légales, des commissions illégales, des enquêtes préléminaires, des perquisitions ou même faire appel au RAID, au GIGN ou au GIPN, si vous en avez la compétence,  vous n’en serez que plus ridicules…..Mais le Ridicule ne tue personne  ! 

 

Une chose est notoire, c’est que les ESCROS devront payer solidairement le préjudice causé ! 

 

Le Directeur de la Publication : M AMIAR 

 

  • Text Hover

 

 

 

 

 

 

 

LETTRE OUVERTE A
DENIS TROSSERO JOURNALISTE A LA PROVENCE

 

EN REPLIQUE A SON
ARTICLE DU 08/10/2018 PAGE 4 – A PORTÉE CONSPIRATIONNISTE.


Marseille le 09/10/2018


JURISDICTIO

Assistance en Défense Transversale du Justiciable par l’Intelligence Economique 

Le Président de JURISDICTIO – M AMIAR . F – www.jurisdictio.eu 
– Tél: 06 76 20 21 57

 

 

Monsieur Denis
TROSSERO
, responsable du service affaires juridiques  et faits divers à La Provence Marseille, 

 

Article Justice faits divers, du 08/10/2018 Page 4 Journal –  La Provence

 

Monsieur votre article est très très loin de ce qui s’est réellement passé lors de l’audience du 02/10/2018.

 

D’une part vous auriez du le publier le 03/10 comme l’affaire de la BAC et non 5 jours plus tard !


De plus, je n’ai jamais revendiqué comme vous le laissez entendre ‘soufflé sans aucun doute par Me AMRAM et le barreau de Marseille ‘ le titre d’avocat ni même la fonction, de surcroît je ne pense pas avoir été démuni en quoique ce soit et surtout pas en droit !


Je suis Président de l’Association JURISDICTIO, Assistance en Défense Transversale du Justiciable par l’Intelligence Économique.

Que cela plaise ou non à l’Ordre des avocats, j’en ai cure !


Le Droit est le bien de Tous et non la propriété de l’Ordre. Les textes de loi sont claires, ils n’ont cas les lire et les appliquer stricto sensu.  


Par contre vous, vous avez un sérieux problème de compréhension de la rhétorique du Président de Séance puisqu’il a tendu la perche à Me AMRAM nu sous sa Robe, nu dans son dossier Vide et nu en Droit ! Puisque un rappel à la Loi lui a été infligé par le Pdt de séance.


Il aura été aisé pour moi d’obtenir la nullité de cette procédure Ex nihilo;

 

Si vous étiez concentré vous auriez entendu ce qu’ont dit :  Le Pdt de Séance et le Substitut du Procureur : Dossier Vide, Rien à juger et de plus les droits de la défense n’ont pas été respectés dans leur intégralité !

Valant un rappel à l’ordre du Pdt de séance en lisant un article de loi sur ce thème à Me  AMRAM,  Du fait du Barreau pour avoir mis la pression à mon avocate pour déposer son mandat 1 jour avant l’audience par sms à mon égard !


C’est légalement une cause de rupture du serment d’avocat !

Est-ce que le Barreau agit ?  Et vous, l’avez-vous soulevé ?  Regardez et lisez bien les textes !  il n’y a pas de coutume dans ce cas précis, vous devez le savoir avec plus de 20 ans dans le secteur juridique journalistique !


Donc Nullité assuré de la procédure pour moi si j’avais maintenu ma demande ! 


Mais comme je suis bon joueur et que je veux savoir ce que le barreau et plus particulièrement l’ordre ce noyaux obscure a contre moi, donc j’ai demandé renvoie en fin d’audience par pitié à l’égard de Me AMRAM mis en grande difficulté ! et our obtenir leur documents pseudo-accablants.


Dans votre article il se trouve même des éléments que vous rapportez alors qu’ils n’ont pas été évoqués en audience publique, comment qualifiez-vous cela ? 

Voilà pour fixer les échanges à l’audience du 02/10/2018.


Si vous êtes un vrais journaliste, un conseil ne vous faite pas acheter par tel ou tel corporation !

Car seule l’indépendance,  l’objectivité et la  vérité triompheront de Tout !


Me AMRAM et l’ordre du Barreau Marseille et le Bâtonnier P.  KELIN d’Aix maintiennent la confusion aux seins de leurs confrères  qui ne comprennent pas cette intervention démesurée à mon égard ! à juste titre !


Je vous invite à visiter mon site www.jurisdictio.eu  Onglet Nos actions Acte I et Acte II et bientôt Acte III


J’espère que votre travaille sera meilleur à la séance du 07/12/2018 à 08:30 .


Quand bien même nous sommes à  Marseille, Tous répondrons de leurs actions ou de leur exactions quelque soit leur rang ou leur qualité. Le seul fédérateur dans cette procédure c’est le DROIT.


A défaut chère Monsieur Denis TROSSERO continuer à rédiger vos articles en caressant dans le sens du poile ceux qui vous le commandite, Le Barreau de Marseille au Travers de Me AMRAM.


Au fait la photo prise pour illustrer votre article: sans doute dans le cabinet de Me AMRARM : Photo de violence des robes noires qui cherchent la bagarre et non la sauvegarde du Droit.

Surement un poing de Me AMRAMA et l’autre poing  de son associée de cabinet qui m’avait qualifié de braconnier du Droit depuis son excroissance corticale inversée.

 

Voilà pour la mise au point !

Cdlt, Le Président de JURISDICTIO – AMIAR

  

 

 

Le Directeur de la Publication : M AMIAR 

 

AUDIENCE DU 07.12.2018 8H30 TC de Marseille 11 A Ch Coll  Correctionnelle  
La levée de rideau sur 
les Six Aigrefins du DROIT et leurs Protecteurs malgré eux !   

  

Avant l’audience du 07.12.2018, deux LRAR ont été émises par moi au Procureur de Marseille et au Président de séance en leur faisant part:

 

 – d’une part de cet attroupement illégale des 50 avocats et leur volonté d’intimider 

 – d’autre part de la tentative d’agression sur ma personne par le Renégat du Droit AMRAM à la sortie de l’aidience du 05.10.2018

 

Le Président en prend acte et lors de l’audience du 07.12.2018 Me AMRAM est venu avec seulement 5 avocats et il y eu la préseencee de deux officiers de police dans la salle surement afin de dissuader le délinquant AMRAM.

 

Petit rappel: 

 

La vice-procureur Mme Anne LEZER, me fait parvenir une citation directe et la transforme en citation à prévenu (Vice de procédure)

Elle vous assigne pour : Exercice illégale de la profession d’Avocat alors que l’enquête préliminiare et la perquisition révèlent qu’il n’y a pas d’exercice illégle ou usurpation de la qualité d’avocat (Procédure crée Ex nihilo)

Elle décide en cours de procédure de changer de chef d’accusation et le transforme telle une magicienne en Exercice illégale du Droit ! Est ce du pénal ?

Il faudrait qu’elle m’indique dans quelle fac de droit elle a appris cela, afin de la déconseiller à tous jeunes souhaitant intégrer la Magistrature Debout ! 

 

Le Barreau de Marseille 

Lui attaque pour Exercice illégale de la pofession d’avocat et usurpation de titre  puis en cours de procédure, fait un courrier à la Vice-procureur et dit qu’il n’attaque pas pour exercice de la profession d’avocat mais exercice illégale du droit. C’est vraiment du charabia entre eux croyant perdre le prévenu en se cachant dérrière des tournurs subjudiciaires.

 

C’est quoi ce charabia judiciaire qui régne au sein de la justice Marseillaise ? 

 

Pas étonnant que la justice Française soit classée au 37.ém rang  / 43  derrière l’Arménie et l’Azerbadjian des justices conformes au Droit National et au Droit Européen 

Classement de la Commission Européenne pour l’Efficassité de la Justice CEPEJ. Sourcing 

  

Que d’aller retour dans une voie sans issue, même les justices bananières sont cohérentes.

 

Tenue de l’audience sur 2h45 c’est pour dire l’importance que revêtait cette procédure pour ce Tribunal constitué en Tribunal Spécial de 1941.

 

Un changement était perceptible, des allées et venues dans l’anti-chambre réservée aux magistrats était infestée par des avocats qui accompagnaient Me AMRAM !!!

 

Un plan se déroulé sous nos yeux en toute allégresse !  certains me parleront de Franc-Maconnerie mais je n’y crois pas, au vue d’un tel abaissement sans cause.

 

Notons surtout le changement radical dans l’appréhension du dossier qui s’est fait ressentir et par le Président M F.CASTOLDI ET Mme la Vice-Procureur LANFRANCHI 

Une forme sournoise d’entente illicite s’était opérée dans cette anti-chambre obscure.

 

Ne ditont pas qu’il y a l’avocat qui connait bien la loi et l’avocat fayot incompétent qui connait bien les Magistrats et c’est encore plus vrais à Marseille !

 

Malgré ma démonstration technique fondée sur le Droit et la Loi ou Me AMRAM était ficelé tel un rotis dominical, les Magistrats Debout et du Siège avaient tout organisé et étaient sourd à toute démonstartion essayant de me faire dire le contraire en me tendant des pièges, Comme s’ils étaient dotés d’intélligence bien au-dessus de la norme ! 

Les pauvres ils ont tellement l’habitude d’être face à des personnes faibles et dénuées en vocabulaire et en compréhension, souvent même de la petite racaille arabe comme ils se plaise à le dire sous cape alors que la majorité de ces individus son des Français d’origne Maghrébine ou même tout simplement des Beurs. 

 

Même les avocats avec qui j’entretenai des relations professionnelle via mon organisation au nombre de trois que j’ai fait citer à comparaitre par signification d’huissier à mes frais, lesquels se sont présentés à l’audience mais ont été exonérés de témoigner ??? 

 

Le prétexte : La signification vise des articles propres aux Assises et non au Correctionnel !  il faudra qu’ils s’en expliquent au CSM.  Car Moi pas comprendre EUX

 

Par contre le Président F. CASTOLDI et Mme la Vice-procureur LANFRANCHI ont souhaité entendre le témoin civil que j’avais aussi fait cité à comparaitre et bien là c’est moi pour le coups qui ai refusé car comme je l’ai dit au Président : Ce refus est dans un souci d’équiter au vue de son 1er rejet que j’ai contesté via le greffier.

Ne ditons pas que l’équité doit être la 1er qualité d’un Magistrat ? 

 

Un fait inatendu lors de cette audience, le président F. CASTOLDI me pose une question d’une manière presque anodine:  » M AMIAR pourquoi le drapeau Français sur votre carte et enseigne de deventure de votre siège et pourquoi la balance ? « 

 

Je rêve ou suis je en plein délir ?

Je suis Français et je préside une organisation de défense des droits en France, peut être voulait-il que  je mette un drapeau ou des symboles d’une Alimentation, d’une Sté du BTP  ou d’une boucherie hallal ?

 

Cette audience a été orchestrée honteusement pour complaire au conseil de l’ordre du barreau de Marseille et à Mme Anne LEZER  Vice-Procureur du Parquet de Marseille, mais le pire est que cette procédure couvre des crapules du Droit qui se prétendent Avocat et qui croient être en position oligopolistique du Droit ! 

 

Même la Vice-procureur LANFRANCHI utilisée comme fusible de Mme la Vice-Procureur Anne LEZER qui n’était pas présente,  laquelle Anne LEZER à tout fait, tout diligenté jusqu’à payer l’action en justice au barreau de Marseille et je ne parle pas de l’enquête prélimiaire et de la perquisition qui sont autant de frais issue des fonds publics misent gracieusement au service du Barreau lequel pouvait intenter une action en citation directe avec consignation sur ses propres deniers estimés à plus de 4 Millon € / An,

Mme LANFRANCHI me fait la morale sur la gestion de mon Orgnaisation, alors qu’aucun,  ni de mes membres ni de mes adhérents ne se sont plaint à elle, en m’opposant les activités de son mari Notaire !!!! 

 

C’était d’un comic hubuesque ! Molière n’aurait pas pu faire mieux ! Chercher la relation c’est KOH Lanta ! 

 

Bréf personne n’est dupe à ce stade d’impartialité ! LOL …LOL…

 

Mais dieu merci, ils sont loin d’être intouchable car il y a des voies de contestions via la hiérarchie judiciare, merci La France pour ses vrais penseur qui ont édicté la constitution, toutes nos lois fondamentales et les divers codex.


Ces magistrats en collusion avec le Conseil de l’ordre du Barreau de Mareille et les SIX avocat aigrefins ne mesure pas le degré de gravité de leurs actions qui pourrai leur être reprochées et faire l’objet de contrôles au vue de la prise illégale d’intérêt par des personnes dépositaires de l’autorité publique, flirtant impunement entre déni de justice, obstruction à la justice, Antisémitisme, prise illégale d’intérêt, poursuites illégales, condamnation infondée, illégalement abusive,  atteinte à la liberté individuelle et concussion, Mais cela est un autre chapitre que j’aborderai… sous le Nom de Code :  SCAM 432-4 CPFR


Réquisitoire de la Vice-Procureur : 10 ans d’interdiction d’exercer ! Rien que cela ! 

Le Barreau de Marseille : Idem et bien sûr, la fermeture de JURISDICTIO et 1€ Symbolique plus la parrution du jugement sur un quotidien 

 

Voilà pour la mise au point du déroulé de l’audience du 07.12.2018 !


Vous trouverez sur ce permalien une illustration satirique de ma composition de cette audience Kafkaïenne qui est bien loin de la Justice du Droit. Sourcing

 

Confirmant la position de la justice Française de  37èm /43 en Europe !! 

 

Vers la fin d’audience, Me AMRAM fidéle à lui même, sûr de lui quand au débouché de l’action, me chuchote :  » AMIAR je vais portez plainte contre toi tu va voir ! « 

 

Et bien nous verrons …….

 

Quand bien même il jouirai illégalement de favoritisme et du protectionisme de la part de Mme Anne LEZER Vice-Procureur de Marseille au service de l’Odre des Avocats, corps et âmes……

 

Rendu du Jugement, attendu pour février 2019………. Sans surprise le Président Fabrice CASTOLDI abonde dans le sens du Parquet et du Barreau bien loin du Droit ! 

Mais que pouvait il faire d’autre peuchère ! , lorsqu’il s’est vue face à une prise d’otage Terroriste de son tribunal par 50 avocats conduit par l’avocat crapuleux Philippe AMRAM,

 

j’ai de la commisération pour ce faible Magistrat du siège qui est sujet au trafic d’influence et favorise l’affairisme corporatiste. 

 

Cdlt, Le Président  AMIAR de JURISDICTIO

 

Le Directeur de la Publication : M AMIAR