Your address will show here +12 34 56 78
  • JURISDICTIO par son président est le spécialiste des questions liées aux Activités de Sécurité Privées, du CNAPS et du Code de déontologie des ASP
Nos actions judiciaires engagées contre le CNAPS Z. Sud

l’IFAR Un organisme de droit privé dispensateur de formation professionnelle continue depuis plus de 20 ans, relevant du Code du travail, du Code de la sécurité intérieur CSI, du Code de Déontologie des Activités de Sécurité Privées et donc du Défenseur du Droit, qui plus est de facto sous le contrôle du CNAPS notamment CNAPS Zone Sud et Sud Ouest ainsi que de la DLPAJ, qui en sont saisis depuis septembre 2016 mais reste inerte face à des interpellations contre l’IFAR et la gestion qui en est faite par son Directeur pédagogique.

l’IFAR « Institut de Formation des Agents de Recherche » à Montpellier, hébergé par le GRETA un établissement public local d’enseignement lui même sur le site du Premier Lycée public de l’Hérault, le lycée Jean MERMOZ, au fait des pratiques et des problématiques qui se déroulent en leur sein mais se bandent les yeux en contrepartie d’une location de deux salles de cours que l’IFAR leur paie.

Une légitimité que M AMIAR ancien stagiaire MAJOR de PROMO 2014-2015 de l’IFAR et Président de JURISDICTIO, une Association hors du champs des activités de sécurité privée et de l’application du CSI, témoin et cible de pratiques d’un autre âge, conteste sans concession et s’en fait l’exégète, le frondeur de cette nébuleuse apocryphe, nommée l’IFAR,  la CNDEP qui ont engendré l’ESARP une entité identique à l’IFAR sur Paris et détenu à 100% par CONVERSANO  et 25 % par MATHIS.

Mais une devise demeure en droit:

                                                                Dura Lex scripta tamen pour tous ou pour personne, ce choix s’impose à tous.

Le CNAPS Zone Sud à choisi son camps et organise des intimidations en orchestrant des contrôles abusifs et hors de son champs de compétence, contre JURISDICTIO et son Président.


Le CNAPS Zone Sud et la CLAC Sud couvrent farouchement au mépris du Droit Français L’IFAR et son Directeur pédagogique

Tous devront répondre de leur actes d’Escroquerie.

 

le CNAPS Zone Sud se croit-il au-dessus de Tous ?

Peut-il imposer ses fantasmes onaniques aux acteurs de la société civile ???

 

Utilisant des manœuvres hasardeuses et absusives tel la stasi pour couvrir un centre de formation miteux de plus de 20 ans d’existance et sans aucune déclaration administative depuis 1997 à 2017 même si celui-ci se revendique de générer 1/2 million d’€uro

 

Le CNAPS Zone Sud sera dans un 1er temps assigné en plein contentieux pour cela.

 

En attendant, que le CNAPS Zone Sud fasse son travail pour lequel il est rémunéré en lieu et place de copiner avec CONVERSANO de l’IFAR  et MATHIS de l’ESARP qui croient avoir maqué le secteur des Agents de Recherche Privées en FRANCE.

 

CONVERSANO et son acolyte MATHIS verrons leurs Desseins tels qu’ils ont par leurs mains créés ! 

 

Le Titre de l’IFAR ou de l’ESARP n’on pour valeur que celle des directeurs pédagogiques qui  les donnes…

 

Et la valeur de ces deux Directeurs relève de l’ESCROQUERIE !  faite vos déductions ! 

 

La monnaie de leur misérable pièce leur sera rendue ! Pour Sûr ! 

 

Alors Messieux du CNPAS Nul n’est plus aveugle que celui qui ne veut pas voir !  ou qui est dans l’affairisme inavouable ! 



  • ADHÉRER AU SACASP
2018 En route
Pour le Tribunal Administratif et au Pénal contre le CNAPS Zone Sud !

Honi soit qui mal y pense !

 

JURISDICTIO – AMIAR       //   

 

Le CNAPS Zone Sud son Directeur  M G. LEMAGNEN 

la CLAC Sud son vice-président M J.P VIANES 


L’IFAR – Y. CONVERSANO, le SNARP – S. MATHIS et leurs Acolytes du réseautage démasqués nominativement ….

 

 

Nos actions contre la position du CNAPS Zone Sud vis à vis de l’IFAR pris en la personne d’Yves CONVERSANO et de Samuel MATHIS du SNARP.

 

Actions:

            Le 26/02/2018 : TA & PARQUET pour le CNAPS Zone Sud et CLAC Sud

 

Le CNAPS Zone Sud pris en la personne de son Directeur et la CLAC Sud  pris en la personne de son vice-Président font  l’objet :

– D’un dépot de Plainte au Parquet pour divers chefs d’accusation

– D’une action au Fond au TA et se voient réclamé l’annulations des décision frauduleuse avec des Dommages et Intérêts à hauteur de 250.000 € 

– La Saisine d’un Juge d’Instriction pour cette affaire grave d’un EPA de la Sécurité Privée, 

 

                  Affaire à Suivre !  on ne lachera Rien ni Personne ….

 

Un Syndicat Anti-Corruption est née le SACASP et se portera systématiquement partie civile  

 

Nous verrons si ces messieus du CNAPS  feront appel aussi à leur réseau id les représentants du TA et du Parquet comme ceux transparant « Sans Nom Sans fonction « qui ont siègé parait il à  la CLAC-Sud et ont participé aux prises de décisions ubuesques !      

 

Nous sommes au temps de la guerre froide !!! 

 

Mon diagnostique est le suivant : ils sont atteint d’une pathologie  dénomée :

 

     » l’Anachronisme cortical malin  »  

 

La guerison est à une seule condition : que ceux qui ont été en collusion avec l’IFAR et le SG du SNARP  devront donner leur Démission et Dégager du champs de la Sécurité Privée.

 

Un nettoyage radical doit être opéré à tous les niveaux de la strate des activités de sécurité privée, sans exception ! 

 

Un Syndicat Anti-Corruption est née le SACASP fera le boulot se portera systématiquement partie civile 

 

NB: 

 

Mesdames, Messieurs les Escrocs du Droit,


Le Parti pris par les personnes représentant l’autorité publique ou dépositaires de l’autorité publique dans un conflit d’intérêt privé est punissable par la loi.


Les procédures Ex nihilo sont aussi réprimées par le code pénal  et ce quelque soit la qualité de l’auteur.


Vous pouvez organiser des commissions illégales, des enquêtes préléminaires, des perquisitions ou même faire appel au RAID, au GIGN ou au GIPN,  vous n’en serez que plus ridicules….

 

Les ESCROS paieront et seront jetés à la vindicte populaire ! 

 



 

l’IFAR ou la Carpette de 2019 !